Véritable fléau, le stress atteint les personnes les plus fortes. En dépit de leur talent à dissimuler le problème, elles peuvent aussi souffrir de ce trouble hormonal. Le mal s’accompagne d’une flopée de complications psychologiques et somatiques assez faciles à déceler.

La personne en proie au stress n’a aucune patience

Les personnes stressées ont en commun le manque de patience. Elles se sentent dépassées par les événements. Le fait de devoir attendre quelques minutes les met hors d’elles. Ces individus ont aussi une certaine perte de la mémoire. Ils oublient leurs clés ou d’autres objets et s’enragent lorsqu’ils s’en aperçoivent. Ce sont les signes d’une tension psychologique interne qui ne baisse presque jamais. Cela affecte la notion de temps et d’organisation. Un patient gravement stressé panique face à des tâches qu’il parvient à gérer sans difficulté d’ordinaire. Le sens des priorités pourrait aussi être affecté. Ainsi, les travaux sont souvent accomplis à la dernière minute et dans la précipitation.

Une mauvaise estime de soi suivie de pensées négatives

Les retombées psychologiques du stress sont multiples. Ce trouble hormonal altère notamment l’image de soi. Ceux qui en souffrent se plaignent souvent d’être « nuls ». Ils utilisent des vocabulaires durs pour parler d’eux. L’envie d’abandonner arrive avant même de commencer une tâche. En effet, le manque de confiance en soi sape la motivation. À force de se décourager, l’individu produit davantage d’adrénaline et devient encore plus stressé. Le profond sentiment d’être inutile s’installe. Il fait partie de tout un lot de désarroi. La personne vit également la colère, les problèmes relationnels, ainsi que les excès. Les hormones en furie poussent souvent à l’addiction.

Le trouble hormonal affecte également la forme physique

Puisque le stress est un phénomène biochimique, il n’épargne pas la santé physique. L’état somatique de la personne se dégrade avec une insomnie qui devient normale. Les cernes et les signes de fatigue marquent les traits. La peau et les lèvres s’assèchent. Les pellicules gâchent la coiffure. Parfois, la respiration est affectée, notamment avec l’apparition des problèmes épisodiques tels que l’hyperventilation. Le souffle court entraîne d’autres complications. Un rythme cardiaque élevé est caractériel de ceux qui vivent avec trop d’adrénaline dans le sang. La prise de poids et ses conséquences viennent également plomber le quotidien du patient. Le moindre choc émotionnel se traduit par un mal de ventre. De temps à autre, le stressé perd l’appétit et a une mauvaise haleine.

Heureusement, de multiples solutions contre le stress existent

La prévention permet d’éviter le calvaire du stressé. Il faut adopter de bonnes habitudes en commençant par le respect d’un emploi du temps strict. Le sommeil ne devrait pas être sacrifié pour d’autres tâches. Puis, l’équilibre s’acquiert par une alimentation saine et richement variée. L’apport en vitamine B, C et D aide à rester inébranlable dans les épreuves de la vie. Par ailleurs, les nutriments tels que le magnésium et le zinc sont indispensables. Autant que possible, il faut se faire conseiller par un diététicien. La pratique d’un sport quotidien devrait aussi faire partie des bonnes résolutions à adopter. Trouvez également ici des solutions de gestion de stress. Enfin, il peut être utile de s’inscrire à des cours de méditation, de yoga ou bien à un stage de bien-être auprès d’un coach reconnu.

Catégories : Conseils

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *