On a tendance à croire que les bilans de santé sont réservés uniquement aux cas médicaux assez graves ou au patient qui souffre d’un mal dont l’origine est difficile à identifier. Ce qui n’est pas vrai. En effet, un bilan de santé est un contrôle qu’il est possible de faire à tout moment et qui d’ailleurs, devrait être fait régulièrement. Ces bilans sont-ils vraiment utiles ?

Les différents bilans de santé

Il existe plusieurs types de bilans de santé.
D’abord, il y a les bilans biologiques qui regroupent l’hémoculture, les dépistages de HIV, le dépistage de l’Hépatite C et les frottis vaginaux.
Viennent ensuite les examens radiologiques qui comprennent les électrocardiogrammes, les IRM, les scanners, les échographies et les radiographies.
Un médecin peut aussi demander à ce que le patient fasse des examens cliniques comme la fibroscopie, l’endoscopie, les examens oculaires et l’examen au spéculum.

Les avantages des bilans de santé

Les bilans de santé permettent de confirmer rapidement si un patient présente des anomalies ou non. En effet, ils servent à déceler la présence ou le risque de maladies et de cancer chez le patient.
Faire un bilan de santé permet de la même manière d’obtenir une certification médicale de son bon état de santé et de confirmer que l’on soit apte à travailler par exemple.

La fréquence de renouvellement des bilans de santé

Les bilans de santé doivent être renouvelés régulièrement et en fonction de certains paramètres comme l’âge ou la nature du bilan.
Pour les femmes de 25 à 30 ans, les frottis vaginaux sont à refaire tous les 3 ans. Les examens à la recherche de cancer du sein sont renouvelés après 2 ans tandis que les examens à la recherche de kyste ovarien sont effectués tous les 3 ans.
Pour les hommes en revanche, la coloscopie est à renouveler tous les 2 à 3 ans pour les plus de 50 ans.

Catégories : ConseilsSanté

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *