La grossesse s’accompagne de quelques maux qui peuvent être parfois agaçants. Cependant, la prise de nombreux médicaments est déconseillée. Ainsi, nombreuses sont les femmes enceintes qui se tournent vers les plantes pour soulager leurs petits maux. Pourtant, l’utilisation des plantes à des fins thérapeutiques peut se révéler dangereuse pour la mère que pour le bébé. Que faire alors ?

Un avis médical obligatoire

L’efficacité de la phytothérapie sur les désagréments qui accompagne la grossesse n’est plus à démontrer. Toutefois, l’automédication est à proscrire. Ainsi, l’avis d’un gynécologue ou d’un médecin est indispensable avant de prendre un remède à base de plantes. Effectivement, bien que naturels, ce dernier n’est pas sans danger principalement pour le fœtus. Il ne faut pas non plus oublier que certaines plantes ont des propriétés stimulantes sur les muscles de l’utérus. Une prise non contrôlée peut de ce fait déclencher une fausse couche. Quoi qu’il en soit, il existe plusieurs plantes bienfaisantes pour les femmes enceintes. Mais, pour éviter les effets secondaires, elles doivent être utilisées telles quelles sans mélange chimique pour réduire les risques. Ces précautions doivent encore être maintenues pendant la période d’allaitement.

Les plantes médicinales conseillées

Le plus souvent, le médecin ou le gynécologue recommande le recours à certaines plantes pour soulager les maux de la grossesse :

Lutter contre les nausées avec le gingembre

Vomissement et nausée pèsent sur près de 75% des femmes en début de grossesse. Consommé sous forme d’infusion, le gingembre admet des actions positives sur les nausées. Il admet aussi d’autres bienfaits puisqu’il favorise la digestion et relaxe en cas de stress. Toutefois, il doit être consommé avec modération. On veille ainsi à ne pas dépasser la dose de 10 g de gingembre sec par jour. Cela pourrait augmenter la fluidité sanguine.

Prévenir les coups de fatigue avec la menthe

La formation du placenta et les fonctions vitales de l’embryon entraînent souvent les cas de fatigue aigus chez la femme enceinte. Pour l’éviter, on conseille souvent de prendre un bain matinal avec de la menthe et un peu de romarin. La menthe est appréciée pour ses propriétés tonifiantes et stimulantes. Boire du thé chaud parfumé à la menthe s’avère aussi être une excellente solution.

Améliorer le sommeil avec la fleur d’oranger

Les derniers mois de la grossesse s’accompagnent souvent d’insomnies et de nuits agitées. Les coups de pieds de bébé et le ventre qui grossit, il devient difficile de faire une bonne nuit de sommeil. Pour y arriver, on recommande la fleur d’oranger. Cette plante est connue pour ses propriétés apaisantes. Ajouter de la fleur d’oranger dans le bain apaisera grandement la femme enceinte.

Catégories : ConseilsSanté

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *