Partie terminale de notre corps, le pied est un univers à lui tout seul. Sa peau est jusqu’à cinquante fois plus épaisse que sur le reste du corps, car elle subit en permanence beaucoup d’agressions comme échauffements, frottements ou compressions. Il est difficile d’imaginer qu’une anomalie au pied puisse avoir des conséquences sur les étages supérieurs.

Le talon

Supporter le poids du corps, le pied le fait allègrement sur seulement quelques points d’appui : le talon, le métatarse et la pulpe des cinq orteils. Le talon à lui seul les deux tiers du poids du corps, le moindre défaut dans sa structure entraine une mauvaise répartition des charges, cause des douleurs, notamment dorsales. En effet, un mauvais appui du pied va entrainer des tensions ligamentaires et musculaires sur la hanche, le dos, la jambe et le genou. Cela peut être dû à une inégalité de longueur de jambes, une déviation d’un talon. Le bassin effectue alors un mouvement de bascule latérale qui se répercute sur le dos.

Les diabétiques

Les personnes atteintes de diabète doivent être particulièrement attentives aux problèmes de pieds, en raison d’une mauvaise circulation sanguine et d’une perte de sensibilité. Elles peuvent être sujettes à des blessures et des infections. Si vous êtes diabétique, inspectez régulièrement vos pieds pour vous assurer de l’absence de toute plaie, écorchure, ampoule ou rougeur. Essuyez soigneusement entre les orteils pour éviter l’apparition des lésions cutanées.

Attention à l’humidité

Les premiers contacts entre un pied et une chaussure neuve s’accompagnent souvent de frictions. L’ampoule est le résultat de ces instants de frictions. Les pieds font partie de la zone contenant le plus de glandes sudoripares. C’est donc une des parties de notre corps qui subit une forte transpiration. En été, la transpiration élevée favorise aussi ce processus. Une humidité permanente contribue à échauffer et déshydrater l’épiderme du pied. Les mycoses des pieds sont dues à des champignons qui se développent au contact de l’humidité. Veillez à bien laisser sécher vos pieds. Si vous portez des chaussettes, pensez au coton en été et à la laine en hiver. Évitez les fibres synthétiques qui font souvent transpirer les pieds et les mi-bas serrés sous les genoux, qui entravent la circulation.

Catégories : Santé

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *