Dans notre pays, le nombre de patients traités pour insuffisance rénale augmente d’année en année. Une insuffisance rénale est la suite logique de l’affection des reins qui ne sont plus capables d’assumer leurs rôles d’épurateurs de déchets de l’organisme. Pour aider les reins à remplir leur fonction ou tout simplement pour prendre leur place, la dialyse s’impose. Grâce à ces séances, l’organisme parvient à épurer l’organisme de façon artificielle. Une greffe de rein est aussi une solution en cas d’insuffisance rénale.

Est-il possible de prévenir l’insuffisance rénale ?

Oui, il est tout à fait possible de ne pas souffrir d’insuffisance rénale. Les faits et les chiffres montrent que dans les 40 % des patients souffrant d’insuffisance rénale ont aussi le diabète ou font de l’hypertension. En fait, le diabète et l’hypertension sont de graves facteurs de risques de l’insuffisance rénales. Or, outre certaines causes inévitables (hérédité par exemple), ces deux types de maladies arrivent souvent à cause d’un manque d’activités physiques et d’une mauvaise alimentation. Donc, en faisant régulièrement de l’activité physique et en mangeant sain et équilibré, on peut éviter l’insuffisance rénale. Globalement, une meilleure hygiène de vie est essentielle pour ne pas en souffrir.

L’importance des activités physiques

A la question : « est-il possible pour une personne en insuffisance rénale, dyalisé ou transplanté de faire des activités physiques ? », la réponse est oui ! Mais ces activités doivent être faites de manière régulière pour qu’elles portent du fruit et intégrées dans une nouvelle hygiène de vie. Inutile de devenir sportif ni même de se mettre au sport, de devoir transpirer à grosses gouttes. Le plus important, c’est de bouger et de le faire 3 à 4 fois par semaine, pendant une même durée. La sédentarité est néfaste et peut augmenter les problèmes de santé.

Catégories : Conseils

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *